FAQ Connexion
Rechercher Profil
Membres Groupes
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer
"Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Le forum de l'actualité astronomique Index du Forum  » L'actualité astronomique  » Aérospatiale  » "Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
clemastronomie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 928

 Message Posté le: 03/02/2007 22:13:26    Sujet du message: "Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Répondre en citant

Début janvier à Edimbourg, l’ESA a défini les grands axes de l’exploration spatiale, quelle est la place de la Lune dans ces projets ?
L’Europe a obtenu des succès techniques et scientifiques avec les sondes automatiques de l’ESA vers Mars, Venus, Titan et la Lune. La décennie internationale de l’exploration de la Lune est en route. Avec les astronautes européens sur la station spatiale internationale, nous préparons les futurs vols habités à destination de la Lune et de Mars. En 2020 notamment, une femme devrait mettre le pied sur la Lune pour la première fois. D’autres projets au cœur de notre recherche sont la réalisation d’un atterrisseur robotique, afin d’engager l’exploration robotique de la Lune et de Mars, et l’étude de systèmes gonflables d’habitat lunaire pour y installer les premières bases habitées d’exploration et exploitation des ressources.

Quand est-ce que l’homme pourra habiter ces bases lunaires ?

D’ici à vingt ans, nous pourrons installer des bases habitées sur la Lune qui tourneront en permanence : nous ne regarderons plus la terre de la même façon. Les Américains ont annoncé que ils retourneront sur la Lune avec un équipage en 2020 et qu’ils y seront installés de façon continue en 2024. La France, avec l’Europe, si elles le décident, peuvent prendre un rôle stratégique dans cette exploration. L’Inde, le Japon et la Chine aussi ont annoncé leurs ambitions en ce sens. Nous coopérons avec ces pays au sein du Groupe International d’exploration de la Lune (International Lunar Exploration Working Group - ILEWG).

L’un des objectifs de la mission SMART-1 était de cartographier les ressources de la Lune, quels résultats avez-vous recueilli ?

Grâce aux rayons X et aux infrarouges, nous avons pu analyser la composition des roches et nous y avons trouvé du magnésium, du fer, de l’aluminium, du silicium et du calcium. Nous avons aussi découvert, dans la région polaire, ce que l’on appelle un pic de lumière éternelle, c'est-à-dire un endroit qui est toujours illuminé par le soleil. Cette énergie solaire peut servir à la production de l’électricité afin d’alimenter les générateurs des futures bases humaines. Nous avons d’ailleurs mesuré la minéralogie des roches lunaires, qui sont composées à 50% d’oxygène, une ressource qui pourrait permettre au personnel des bases de respirer et même de produire du fuel pour les fusées. Enfin, la poussière lunaire est aussi une ressource importante pour la construction et l’isolation des bases.

Quel intérêt économique suscitent ces ressources ?
Dans un premier temps, les ressources de la Lune seront exploitées sur place, pour que les résidents puissent y survivre. Dans un deuxième temps, leur intérêt économique pourrait avoir une portée plus large, mais pour l’instant, les sociétés qui explorent les bénéfices économiques de l’activité spatiale s’intéressent à des biens légers à transporter. C’est le cas de l’information. Un exemple concret est le projet de mettre en place des robots sur la Lune, capables de ramener des images et des expériences, sources non seulement de bénéfices scientifiques, mais aussi d’expériences extrasensorielles accessibles à tous. Découvrir la Lune en première personne serait une expérience ludique et éducative accessible au public qui pourrait piloter ces robots depuis la terre et voir les images en temps réel. Un tourisme virtuel.

Et le vrai tourisme ?
Une fois les infrastructures installées sur la Lune pour des raisons stratégiques, politiques, économiques ou scientifiques, et leur fonctionnement garanti par les gouvernements, la voie au tourisme sera ouverte. De la même façon qu’un aéroport, qui traite le fret, mais qui accueille aussi des vols commerciaux, des clients fortunés pourront se rendre sur la Lune pour leur loisir, tout en apportant un financement aux activités lunaires. Cela s’est passé ainsi aussi pour la Station spatiale internationale qui a accueilli les premiers touristes spatiaux.

La présence croissant de l’homme dans l’espace nécessite d’une révision du droit spatial ?
La législation actuelle basée sur le traité sur les activités des Etats en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique, me paraît encore adaptée à la régulation de l’activité humaine sur la Lune. Elle en interdit la propriété, mais confère le droit d’utiliser les ressources de la Lune et des autres corps célestes. C’est un cadre qui peut convenir pour les dix prochaines années, ensuite il sera peut-être nécessaire d’envisager des concessions à des sociétés privées pour l’exploitation de ces ressources. Cette évolution ne me fait pas peur, mais certainement il faut faire attention parce que la Lune est patrimoine de l’humanité et son exploration doit bénéficier à l’humanité toute entière. Les pays en tête de la recherche spatiale doivent savoir préserver ce patrimoine pour ces nations qui ne sont pas encore en mesure de se rendre dans l’espace.

http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/02/01/21/1017-38/index.xml
_________________


L'actu astro en un seul clic : le vôtre !
 Revenir en haut »
Visiter le site web du posteur
Publicité






 Message Posté le: 03/02/2007 22:13:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut »
Saturne
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 578
Localisation: Moselle

 Message Posté le: 12/02/2007 18:20:27    Sujet du message: "Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Répondre en citant

J'avais entendu parler d'un tunnel Terre-Lune ....
Mais ca n'a pas franchement de rapport je pense ^^
_________________
 Revenir en haut »
Visiter le site web du posteur
clemastronomie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 928

 Message Posté le: 12/02/2007 19:08:59    Sujet du message: "Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Répondre en citant

Non, le tunnel est encore quelque chose de très flou.
_________________


L'actu astro en un seul clic : le vôtre !
 Revenir en haut »
Visiter le site web du posteur
Saturne
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 578
Localisation: Moselle

 Message Posté le: 12/02/2007 19:11:37    Sujet du message: "Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Répondre en citant

oui c'est bien ce que je me disais

MAis il pourrais être réalisable du au fait que la rotation de la Lune autour de la Terre est synchronisé avec la rotation de cette dernière
_________________
 Revenir en haut »
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






 Message Posté le: 24/09/2017 21:14:47    Sujet du message: "Des bases habitées d'ici à 20 ans"

 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
Le forum de l'actualité astronomique Index du Forum  » L'actualité astronomique  » Aérospatiale  » "Des bases habitées d'ici à 20 ans"
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson
Copyright © Jakob Persson 2003



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com